Emballage alimentaire écologique : les tendances

  1. Accueil
  2. >
  3. Notre blog
  4. >
  5. Emballage alimentaire écologique

Selon Food Industry, l’emballage alimentaire va être la principale tendance du marché, notamment avec l’explosion de la vente alimentaire à emporter depuis mars 2020. La production des emballages alimentaires était déjà encadrée de plusieurs lois, mais cet accroissement soudain a soulevé la question de son impact écologique et permis le développement d’innovations nombreuses.

Faire le choix d’un emballage écologique est une manière simple de présenter une image vertueuse de son entreprise.
Les experts de Chronofresh vous exposent ici les tendances de l’emballage alimentaire écologique.

Qu’est-ce qu’un packaging écologique ?
 

Pour être qualifié d’écologique, un packaging doit remplir plusieurs critères : 
⦁    être constitué d’éléments naturels qui ne présentent aucun danger pour l’environnement et les êtres vivants, et cela tout au long de son cycle de vie ;
⦁    être fabriqué en utilisant des techniques industrielles propres (valorisation des déchets, minimisation des pertes d’énergie et des émissions polluantes, cycle industriel limitant les besoins en eau, etc.) ;
⦁    faire appel à des énergies renouvelables pendant la fabrication et la distribution de l’emballage ;
⦁    est conçu de manière à optimiser l’utilisation de l’énergie et de la matière ; 
⦁    doit pouvoir être réutilisé et recyclé.
Il s’agit de répondre aux besoins actuels des entreprises et des consommateurs avec une vision à long terme de notre utilisation des ressources naturelles à notre disposition.
 

Les tendances de l’emballage écologique

De grandes tendances s’articulent autour de cette préoccupation des fournisseurs comme des consommateurs. On retrouve notamment : 

image3.jpg

 des emballages réutilisables 

image1.jpg

des emballages conçus à partir de matériaux recyclés 

image4_1.jpg
©Veuve Cliquot

des packagings biodégradables
ou compostables

La maison de champagne Veuve Clicquot a ainsi développé un packaging utilisant du papier et la peau des raisins ayant servi à l’élaboration de leur vin

image2.jpg
©McDonald

des éco-emballages optimisés,
de taille réduite

Des astuces ergonomiques pour la prise en main et l’ouverture peuvent faire d’un packaging le meilleur agent de vos produits. McDonald a ainsi lancé son menu McBike, facile à transporter sur le guidon d’un vélo 

image5.jpg
©Sorbos

Des emballages
comestibles

Sorbos propose par exemple des pailles comestibles composées de sucre glace et d’amidon de maïs, pouvant être croquées à la fin d’une boisson. 

Quels matériaux utiliser pour un emballage alimentaire écologique ? 

Jusqu’à récemment, les emballages alimentaires étaient majoritairement constitués de plastique, polyéthylène et autres matériaux polluants, ne pouvant se dégrader rapidement. Par exemple, un sac en plastique met 400 ans à se décomposer naturellement. Il existe heureusement de nombreuses alternatives pour réaliser des emballages écologiques.

⦁    Le bois  
Il est de plus en plus utilisé pour la vaisselle jetable : couverts et pics divers. Pour être écologique, les forêts dont il est extrait doivent avoir le certificat FSC, garantissant une bonne gestion des espaces forestiers.
⦁    Le bambou
Biodégradable, résistant et léger, le bambou a une croissance rapide, sans nécessiter d’engrais ni de pesticides. Il permet de fabriquer boîtes et couverts jetables en limitant l’impact environnemental.
⦁    Le carton
Le carton est composé de fibres de cellulose et peut donc être 100 % recyclable. Léger, facile à fabriquer, économique et résistant, il est de plus en plus plébiscité dans l’industrie alimentaire. Il peut prendre différentes formes : carton kraft ou de type ondulé notamment.
⦁    La bagasse 
La bagasse est composée de résidus de canne à sucre. Les produits en bagasse sont d’une élégante couleur ivoire et 100 % écoresponsables. 
⦁    Le palmier
Lors de sa croissance, le palmier rejette des graines qui peuvent servir à la fabrication d’emballages écologiques. Autre option : les feuilles de palmier pressées permettent également de servir de base à des boîtes ou à de la vaisselle jetable. 
⦁    L’acide polylactique 
L’acide polylactique est l’amidon naturel contenu notamment dans le maïs et la canne à sucre. Il permet de concevoir des emballages transparents, rigides, résistants aux matières grasses et pouvant supporter des températures de -20°C à +40°C.
⦁    Le bioplastique
Complètement biodégradable, il est possible maintenant de trouver des emballages dans un plastique fabriqué à base d’agar-agar, une algue aussi utilisée dans l’industrie alimentaire comme gélifiant. 

 

 

Des emballages écologiques personnalisés

Opter pour des emballages écologiques est un moyen de communiquer sur sa marque de manière positive et d’avoir une longueur d’avance sur vos concurrents. Le packaging est un lieu idéal pour réaffirmer vos valeurs et mettre en lumière l’image de votre entreprise. Logo, couleurs de l’entreprise, messages imprimés : la personnalisation de votre packaging peut se faire à l’infini. 
Pour faire entrer du digital dans votre emballage, n’hésitez pas à faire appel aux systèmes de QR code ou de la réalité augmentée : un moyen de communiquer sur vos produits et créer un niveau d’engagement plus fort chez vos clients. Nous vous conseillons de faire des tests sur des petites quantités de packaging dans un premier temps et de tester les réactions de vos clients au moment de l’achat ou à la livraison.